Les foyers d'hébergement

Le foyer est le lieu où vivent ensemble entre six et huit personnes en situation de handicap et trois à cinq assistants.

Le projet de l'Arche propose une façon originale de vivre les relations humaines dans un cadre institutionnel. La maison est chaleureuse, accueillante et favorise une vie de style fraternel ; chacun participe au ménage, à la cuisine.

Les loisirs sont organisés selon les désirs et les possibilités de chacun. A l'image d'une famille « ordinaire », les Foyers de L'Arche accueillent des personnes handicapées des deux sexes, de tous les âges et d'orientations diverses (ESAT ou Occupationnel).

Notre expérience a montré que cette mixité était bénéfique à la qualité de la vie commune :

  • Elle favorise des comportements plus maîtrisés et respectueux,
  • Les plus jeunes font preuve de sollicitude et d'entraide envers les plus âgés, qui, à leur tour transmettent expérience et sagesse.
  • L'ensemble du groupe est dynamisé grâce à la présence de ses membres les plus autonomes et les plus actifs.

Les foyers, de par leurs pratiques d'accueil et d'ouverture sur l’extérieur, leurs petites tailles et leur localisation, sont de véritables lieux d'insertion sociale grâce au dynamisme du réseau communautaire. Ainsi, les liens et relations avec les voisins, avec les anciens assistants et les amis, avec les bénévoles membres de l'association ainsi qu’avec les membres des autres foyers et établissements sont largement favorisés.
Constance: «  la vie de foyer c'est comme être sur un boomerang, on croit y aller pour apporter quelque chose aux personnes qui y vivent, en fait c'est elles qui apportent beaucoup plus que ce que l'on peut imaginer! »

L'insertion sociale peut aussi se décliner à travers :

  • les loisirs personnels comme la peinture, la danse, la piscine etc…
  • les sorties en groupe : sorties restaurant, cinéma, partir en week-end chez des amis ou pour une célébration de l'Arche, visiter une autre communauté, des temps de vacances.
  • C'est enfin la vie sociale toute simple qui prévaut : aller chez les commerçants de la commune pour l'achat de vêtements, au marché du dimanche pour les courses de son foyer, partir boire un café avec un copain…

Dans une vie simple, tout devient générateur d'insertion et de normalisation. Et la vie communautaire, avec ses relations multiples, qui ne sont ni cloisonnées, ni fusionnelles, permet la mise en œuvre d’une pédagogie fortement centrée sur la personne et sur le groupe en associant les dimensions humaines et spirituelles de chacun, personnes avec un handicap ou non. Au fond, le projet invite à découvrir ses fragilités au-delà des apparences et des différences. Belle aventure !

Le foyer est un établissement médico-social autorisé par la Conseil Général du Vaucluse et régi par l’ensemble des lois et dispositions relatives à ce type d’établissement.